04.04.2019 Se mettre dans la peau des laborantins

Pour clôturer le chapitre sur le risque infectieux, les élèves de 5ème 6 ont été mis en situation.

Ils ont du préparer leur espace de travail et enfiler la tenue adaptée afin d’éviter la contamination de leur expérience. Après quelques hésitations pour certains, ils se sont lancés dans l’expérimentation.

Ils ont dû réaliser un antibiogramme (méthode pour établir l’antibiotique le plus efficace contre une bactérie) à l’aide de produits de substitution (eau, vinaigre blanc, jus de chou rouge) tout en respectant les règles vues précédemment en classe.

Le poste de travail:

Les résultats obtenus après 20 minutes:

Magalie CARON, professeur de SVT des 5è6